Domaine Vieuxbois

Domaine Vieuxbois

Confrérie RP du Seigneur des Anneaux Online - Serveur Sirannon
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Adûnaic, langue de Númenor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kathellyn

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: L'Adûnaic, langue de Númenor    Mer 4 Mai - 15:29

L'Adûnaic, langue de Númenor   




  • Histoire de la langue


L'Adûnaic est avant tout la langue qui fut parlé durant tout le Second Âge par les Númenoréens, plus tard devenu Dúnedain lors de la submersion de l'Île. C'est une langue autant de tradition orale que écrite, ainsi, même durant le Troisième Âge du Soleil, on peut encore trouver des écrit en Adûnaic, essentiellement dans les bibliothèques Gondoriennes.

L'Adûnaic prend donc forme au commencement du Second Âge, lors de l'installation des Hommes de la Maison de Hador et de Beor sur l'Île de Númenor, offerte par les Valar suite à l'aide que ces Hommes avaient fournis lors de la Dernière Grande Bataille du Beleriand.
De ce fait, malgré que l'Adûnaic était la langue la plus parlé sur Númenor, le Sindarin ainsi que le Quenya était enseigné mais non parlé, ces deux langues étaient réservées à un usage religieux et seul le Roi de l'Île étaient autorisés à les parler et seulement lors des trois grandes fêtes se déroulant sur le Meneltarma (Minûltarîk), Erukyermë, d'Erulaitalë et d'Eruhantalë, réservées à Erü.

Ainsi, les Rois de Númenor portait deux noms, l'un en Adûnaic et l'autre en Quenya. Cependant, sous le reigne de Tar-Atanamir, les Hommes du Roi apparurent, fervents d'une rupture avec les Valar et les Eldar. Mais c'est sous le règne d'Ar-Adûnakhôr, qui fut le premier roi à prendre un nom Adûnaique (Les Rois régnaient avec leurs nom Quenya) que le Sindarin et le Quenya furent interdits à l'enseignement.
C'est lors du règne d'Ar-Gimilzôr que les langues Eldarines sont totalement interdites sur l'Île. A sa mort, Tar-Palantir ré-autorise les langues Eldarines, tenant de renouer avec les Valar. Mais ce ne fut que de courte durée car à sa mort, Ar-Pharazôn usurpe le trône et entraîne Númenor sous les flots.

Après la submersion de l'Île, l'Adûnaic n'est plus parlé que par les Dúnedain, les descendants de Númenor au Gondor et quelques Hommes du Roi devenus les Númenoréens Noirs (Mais ceux-ci préfèrent le Noir Parler).



  • Structure de la langue


Comme beaucoup de langues de Tolkien, l'Adûnaic se base sur les langues mortes.
Ainsi, les mots peuvent se décliner selon trois Cas: Le Normal, le Sujet et le Composite. (Dixit Kloczko)
Les mots se déclinent aussi selon des genres. En Adûnaic, il y en a trois, a savoir, le Singulier, Pluriel et Duel. Ce dernier correspond aux mots se liants par pairs etc.
Les mots se divisent aussi en deux catégories, les Forts et les Faibles. Ainsi que en quatre genres, le Masculin, le Féminin, le Commun et le Neutre.
Les noms de personnes, de personnifications, de fonctions masculines ou féminines, ou d'animaux mâles ou femelles se classent dans les deux premières catégories. Les noms communs correspondent aux noms d'animaux indifférenciés ou de peuples. Tous les autres noms sont neutres.

Quant aux verbes, ceux-ci se conjuguent selon quatre temps. L'aoriste, le présent continu, le passé continu et le passé. L'aoriste peut correspondre au présent anglais, mais il sert surtout de présent de narration. Le passé sert souvent à former le plus-que-parfait ou le futur parfait avec l'aoriste, selon que ce dernier correspond au passé ou au futur.
Les verbes se divisent aussi en trois classes. Les verbes bi-consonantiques, tri-consonantiques et dérivés. Je ne m'attarderai pas dessus car cela reste complexe.
Exemple de verbes:

  • Kan (tenir) est un verbe bi-consonantique.

  • Kalab (tomber) est un verbe tri-consonantique.

  • Azgarâ- (guerroyer) est un verbe dérivé.




  • Quelques mots Adûnaic



Adûna, commun, pl:Adûnaim: Les Númenoréens
Agân, masc.: Mandos
Akallabêth, fém.: Celle-qui-a-chu, Númenor
Avalô, masc.: Les Valar
batân, neutre, pl: batîna: route, chemin
dâira, neutre: La terre
êphal, adv: Loin
Êru-ben, commun: Les servants d'Erü, les Valar
gimil, adj: De la couleur de l'argent, argenté
gimil, neutre: Ciel étoilé
-hê, pronom: Je, moi, etc
hi-, pronom: Elle, celle, etc
izindu-bêth, neutre: Qui dit la vérité, prophète
kâthuphazgân, neutre: Conquérant
mâ, suffixe: Avec
narak, neutre, pl: narîka: Aigle
rabô, neutre: Horde
satta, num: Deux
thâni, neutre: Pays, région
uruk(h), neutre: Orque
yad-, verbe: Aller
zigûr, neutre: Magicien
Zigûrun, masc: Sauron, le Magicien
zir-, verbe: Aimer



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Adûnaic, langue de Númenor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changer la langue du lapin
» Arpitan, notre langue : liste d'adresses web
» La langue des rois des tombes ?
» Fait de langue.
» « La musique est la langue des émotions » Emmanuel KANT | END

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine Vieuxbois :: La Bibliothèque (RP) :: Les Livres Anciens-
Sauter vers: