Domaine Vieuxbois

Domaine Vieuxbois

Confrérie RP du Seigneur des Anneaux Online - Serveur Sirannon
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Dunedain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kathellyn

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: Les Dunedain   Mer 4 Mai - 15:25

Les Dúnedain






1. Origines

"Dúnedain" est un mot venant tout droit de la traduction sindarine, "Edain" du mot quenya "Athani", mot qui désignait l'ensemble des seconds enfants d'Ilúvatar (Ilúvatar est le nom du Premier Dieu, Dieu des Valars, Dieu-Créateur. Ses enfants sont les Elfes, premier-nés et les Hommes successeurs.). Néanmoins, le terme "Edain" ne désigne que trois peuples distinct d'hommes, ayant aidés les Elfes durant la Guerre des Joyaux (Guerre durant laquelle les Noldor [peuple elfique] se battirent contre Morgoth [un valar anciennement connu sous le nom de Melkor] pour la possession des Simarils). Ceux-ci étaient : Le Peuple de Beor, le Peuple de Haleth et le Peuple de Hador. Malheureusement pour eux, la plupart d'entre eux furent en grande partie éradiquer à la fin du Premier Âge. Cependant, il y eut des survivants et les Valars, en reconnaissance pour leur action contre Morgoth, décidèrent d'allonger leur durée de vie et de leur donner une terre où habiter : l'île de Numénor.


Les Edains devinrent connu sous le nom des Numénoréens, ou des Dúnedains, nom que leur donnait les habitants de la Terre du Milieu (Dúnedains signifiant "Edain de l'Ouest").

2. Numénor

Numénor était une terre façonnée par les Valars, située entre Valinor et la Terre du Milieu. Comme dit plus haut, elle fut faite pour récompenser la fidélité des Edains a la suite de la Guerre de la Grande Colère
où les Valars eux-même firent la guerre à Morgoth et le vainquirent. En échange du présent que leur offrait les Valars, il était interdit aux Edains de prendre la mer en direction de Valinor et d'y mettre pieds sur cette terre bénite.

Géographiquement, l'île de Numénor était une île qui ressemblait à une étoile à cinq branche découpée en six régions distinctes : le Forostar (Terres du Nord), l'Andustar (Terres de l'Ouest), OrrOstar (Terres de l'Est), le Hyanustar (Terres du Sud-Ouest), le Hyarrostar (Terres du Sud-Est) et le Mittalmar (l'Intérieur des Terres). Les Edains y vécurent très heureux pendant des siècles durant. De plus, aucun d'entre eux ne bravèrent l'interdit des Valars et personne ne s'était mis cette idée en tête. Malheureusement, un désir d'immortalité commença à corrompre leurs cœurs. Les Edains avaient déjà crées de nombreuses colonies en Terre du Milieu, mais ils désiraient plus, beaucoup plus. De cette immense puissante dont ils jouissaient naquirent un orgueil qu'ils ne contrôlaient pas. Ce dernier allait les mener à leur perte pure et simple.


Plus de milles ans après la création de l'île, le Nécromancien (Que l'on connaitra plus tard sous le nom de Sauron) fut défait et fait prisonnier. Sauron était, au départ, un suivant du Valar Aulë, le Forgeron. A cette époque, son nom était Mairon l'Admirable, mais malheureusement il fut corrompu par Melkor. L'on reviendra sur cela dans un autre topic que je consacrerai à ce personnage. Quoi qu'il en soit, il avait été défié par Ar-Pharazôn, le dernier Roi de Numénor et perdit. Ce dernier le captura alors et l'emprisonna sur l'île. Un nuage noire commença, peu à peu, à recouvrir le ciel au-dessus de la terre des Dúnedains. Mal avait prit à Ar-Pharazôn d'emprisonner le Nécromancien sur ces propres terres. Celui-ci parvint à corrompre le Roi qui crût à ses mensonges et se mit à idolâtrer Morgoth, comme l'avait fait Sauron au début. Dès lors, le Nécromancien devint très influent auprès du Roi de Numénor et il lui fut facile de faire en sorte qu'il interdisse tout culte aux Valars et qu'il construise un temple dédié au Noir Valar. Dès lors, fut entreprit les chasse aux fidèles des Valars. Ainsi, l'on peu aisément, maintenant, séparer la population de Numénor en deux : Ceux qui restaient fidèles aux Valars (Les Fidèles) et ceux qui restaient fidèles au Roi (Continuons de les appeler les Numénoréens.)

Le temps passa tragiquement où les Fidèles luttèrent pour survivre. Sous le contrôle de Sauron, Ar-Pharazôn continua sa sombre entreprise destinée à renversée les Valars. Heureusement, les Fidèles furent prévoyants : ceux-ci s'étaient mit à construire des bateaux pour quitter l'île, qui devenait menaçante. Les quelques survivants se rassemblèrent et quittèrent Numénor. Concernant l'ïle et les fidèles du Roi, ils connurent le sort qu'ils méritaient en 3319 du Deuxième Âge, Ar-Pharazôn avait rassemblé une armée pour marcher sur Valinor. Les Valars ne le laissèrent pas faire et décidèrent tout simplement d'engloutir l'île en demandant l'aide d'Ilúvatar.

Cependant, même si l'île fut engloutie, certains Numénoréens parvinrent à s'en sortir. Ainsi, ils rejoignirent eux-aussi la Terre du Milieu. Cependant, on les appela sous un autre nom : Les Numénoréens Noirs. Parmis eux se trouvaient : Le Roi Sorcier d'Angmar, la Bouche de Sauron ou encore le chef d'Umbar que tua Aragorn sous le règne d'Ecthelion II.


3. L'Arnor et le Gondor

« Les derniers chefs des Fidèles, Elendil et ses fils, échappèrent à
la Submersion avec neuf navires portant une graine de Nimloth et les
Sept Pierres Clairvoyantes (dons des Eldar à leur Maison) ; et voguant
sur les ailes d'une puissante tempête, ils furent jetés sur la côte de
la Terre du Milieu. Et c'est là, au nord-ouest, qu'ils établirent les
Royaumes Númenóréens en Exil, Arnor et Gondor.
» Le Seigneur des Anneaux - Appendice A


Ayant fuit la submersion de son île natale, Elendil et ses fidèles débarquèrent aux Havres Gris en l'an 3320 du Deuxième Âge. Là-bas, ils furent accueillit par l'elfe Gil-galad, Roi des Noldor. Il traversa une partie de l'ouest de la Terre du Milieu pour fonder le royaume de l'Arnor et sa prestigieuse capitale : Annúminas. Le royaume de l'Arnor s'étendait sur la quasi-totalité du nord de la Terre du Milieu. Il s'étendait sur une grande partie de l'Eriador et ce jusqu'aux Monts Brumeux. Le Royaume fut fondé l'année même du débarquement d'Elendil sur la Terre du Milieu.

Durant cette même année, les fils d'Elendil (Isildur et Anarion) descendirent vers le sud et l'Anduin pour y fonder un second royaume, tout aussi prestigieux que le premier : Le Gondor. Anarion fit construire la cité de Minas Anor (qui s’appellera plus tard Minas Tirith) et Isildur celle de Minas Ithil (qui se fera capturer par le Mordor et deviendra Minas Morgul). Entre les deux cités, ils firent construire la ville d'Osgiliath, qui devint la capitale du Gondor.

Les deux royaumes connurent une existence prospère où la Maison des Rois s'élevait haut dans le ciel d'Annúminas. Les Numénoréens apportèrent par le biais de ces deux royaumes, toutes leurs connaissances architecturales et civiles. Ce sont eux qui apportèrent le culte d'Ilúvatar aux quelques colonies humaines de la Terre du Milieu. Toutes les conditions étaient rassemblées pour que l'Arnor et le Gondor perdurent durant de nombreuses années où richesses et paix serait les seuls mots d'ordre. L'Arnor participa aussi à la Guerre de la Dernière Alliance où fut défait Sauron. Malheureusement, cette guerre réduisit considérablement le nombre des Numénoréens en Terre du Milieu où beaucoup périrent lors du siège de Barad-Dur.

4. La chute de l'Arnor et le partage du royaume


En l'an 861 du Troisième Âge, le Roi Eärendur de l'Arnor décéda après 84 années de règne. Il avait trois fils qui, malheureusement, ne surent s'attendre concernant la succession. Après maintes et maintes discutions plutôt vives, ils décidèrent de séparer le royaume de l'Arnor en trois : l'Arthedain
qui revint à l'aîné, Amlaith ; le Cardolan et le Rhudaur. Tout portait à croire qu'ils venaient de trouver un terrain d'entente. Malheureusement non ... Amlaith régissait la partie la plus prestigieuse de l'Arnor. En effet, l'Arthedain était la partie de l'Arnor la plus peuplée et la plus riche économiquement. Qui plus est, le Roi de l'Arthedain avait en sa possession la totalité des pierres de visions (Palantiri ou Palantir, cadeaux de Gil-galad à Elendil lors de son arrivée). Ainsi, les Rois du Cardolan enviait le Palantir qui était gardé en Amon-Sûl, et qui était réputé comme étant la Pierre de Vision la plus puissante de tous. Ainsi, la pierre fut la cause de nombreuses guerres frontalières que se firent les Dúnedains pour sa seule possession.

De nombreux Rois se succédèrent sur les trônes de trois royaumes. Vint un moment où le royaume d'Angmar fit son apparition.

5. La Guerre du Nord

Fondé en 1300 du Troisième Âge, l'Angmar était un royaume peuplé d'orques et de mauvais hommes ayant pour seul but d'éradiquer les Dúnedains du Nord (Ceux du sud, entendons-nous bien, étaient ceux du Gondor.) Ceux-ci étaient divisés et se battaient pour le contrôle des Palantirs. Ils étaient donc vulnérables là où les Dúnedains du Gondor étaient en apogée.

En 1409 du Troisième Âge, sous les ordres du Roi Sorcier d'Angmar, le royaume attaque les Dúnedains du Nord. Ils parvinrent à occuper le Rhudaur et à ravager le Cardolan. Suite à cela, le Roi d'Arthedain Argeleb Ier réclama la suzeraineté sur la totalité de l'ancien Arnor, suite à l'absence d'héritier au Cardolan et au Rhudaur. Il était évident que les deux royaumes refusèrent. Cependant, le Cardolan ravagé et en péril décida de s'allier à l'Arthedain pour se battre contre le Rhudaur, qui était sous possession angmarienne. Leurs forces jointes aux forces elfiques de Cirdan et d'Elrond, ils réussirent à repousser les forces de l'Angmar, malheureusement le Cardolan tomba et en 1636 TA une épidémie de peste fit des ravages parmis les Dúnedains qui furent grandement affaiblis...

En 1974 du Troisième Âge, l'Arthedain essuya une attaque importante de la part de l'Angmar qui où Fornost (Capitale de l'Arthedain et nommée aussi "Forteresse du Nord") fut perdue et occupée. Le Roi Arvedui, lui, fut chassé vers le Nord. Ainsi, le dernier royaume de l'ancien Arnor fut ravagé et tomba à son tour. Heureusement, le Roi Sorcier ne profita guère longtemps de sa victoire. Un an après la chute de l'Arthedain, les forces de Eärnur de Gondor, De Cirdan et d'Elrond assiégèrent Fornost et défèrent les armées du Roi-Sorcier. Ce dernier dû s'exiler au Mordor et ses troupes tentèrent, en vain, de s'abriter aux Monts Brumeux où ils furent achevés.

6. Les Dúnedains aujourd'hui

A présent, les principales citées de l'Arnor ne sont plus que des tas de ruines qui démontrent encore aujourd'hui la richesse et la puissance de ce royaume. Suite à cette guerre, les Dúnedains du Nord furent grandement diminués et les quelques survivants s'éparpillèrent dans le nord où il vécurent une vie d’errance. Ont les appellent désormais "Les Rôdeurs du Nord", encapuchonné et ayant des vêtements en haillon, peu leurs font encore confiance. La plupart des gens les craignent et pourtant, ils se dressent encore contre les orques qui pullulent dans le Nord. Ils ont encore un rôle à jouer dans cette guerre qui ravagent la Terre du Milieu.

Concernant les Dúnedains du Gondor, ils ne connurent pas un sort tragique mais la lignée fut perdue. En effet, lorsqu'Isildur périt aux Champs des Iris, peu après le siège de Barad-Dur, il n'avait pas d’héritier le sang noble des Dúnedains du Sud s'éteignit avec lui. En effet, les Dúnedains s'étaient mélangés à la population par le biais de mariage. Ainsi, au fil des générations, ils perdirent la longévité qui les caractérisaient et leur sang fut mêlé.

7. Sources



  • Wikipedia

  • Tolkiendil

  • Tolkien-france

  • Appendices du Seigneur des Anneaux le Retour du Roi pages 490-505


8. Notes
Voici les données que j'aie pu rassemblée pour former l'histoire du peuple des Dúnedains. Elle est riche et permettra à tout les joueurs qui désirent en faire un de mieux s’approprier son personnage ainsi que l'histoire passée de son peuple. N'hesitez pas à faire des remarques ou a ajouter des précisions. J'ai essayé de résumer le plus possible pour éviter un texte trop long, mais il y a beaucoup de choses à raconter.


NB : Bien que je n'ai pas créé l'histoire des Dúnedains de toutes pièces (je me suis basée sur ce que j'ai pu trouver sur le net et dans les appendices de Tolkien)

Voilà voilà ! Bonne lecture à tous !

EDIT DE HATHELDEM : Un Dùnadan, des Dùnedain, donc pas de S à Dùnedain, puisque c'est déjà au pluriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Dunedain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Question] Bard l'Archer / Traqueur de l'Ithilien [Résolu]
» [Questions] pb avec 2 cartes : Tempête malfaisante + Avertissement des Dunedain [Résolu]
» [SPOILER][Duo][Histoire de Hobbit & Dunedain] Amarthiul/Halbarad/Aragorn II - Merry II/Frodon/Sam
» [Un deck Dunedain viable en solo !] Gloin/Beravor/Merry II
» [Le royaume perdu] Chasseur Dunedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine Vieuxbois :: La Bibliothèque (RP) :: Les Livres Anciens-
Sauter vers: