Domaine Vieuxbois

Domaine Vieuxbois

Confrérie RP du Seigneur des Anneaux Online - Serveur Sirannon
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'histoire des Elfes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kathellyn

avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: L'histoire des Elfes.   Mer 4 Mai - 15:21

Histoire des Elfes   


1° Création d’Arda et l’Ainulindalë




Avant toutes choses, Eru, l’être incréé par qui tout fut fait, (nommé Ilúvatar dans le langage des Elfes), créa les Ainur. Pour faire le rapprochement avec notre culture, l’on peu se dire qu’il s’agit de Saints qui possèdent tous une part de l’esprit d’Ilúvatar, dont ils sont issus. Par la suite, Eru leur proposa de chanter une musique sur un thème qu’il leur donna.

« Alors, les voix des Ainur, tels des harpes, des luths, des flûtes et des trompettes, des violes et des orgues, tels des chœurs aux voix innombrables, commencèrent à tisser le thème d'Ilúvatar dans une harmonie grandiose. » Le Silmarillion - Ainulindalë

Le souci est que Melkor l’ainu le plus ambitieux de tous, voulu ajouter des thèmes issus de ses pensées, désirant surpasser l’ensemble, ce qui provoqua une discorde. Cependant, cela ne déstabilisa pas Ilúvatar pour autant. Il se leva tout sourire et haussa sa main droite. De là, il composa un troisième thème : Il était plus lent et beaucoup plus triste, mais néanmoins splendide. C’était un défi pour Melkor, une sorte d’affrontement, mais ce dernier ne faibli pas. En suite de cela, Ilúvatar se leva une troisième et dernière fois dans le but d’y naitre un accord final. Ce dernier ne pouvait être surpassé, étant le thème ultime. Melkor en fut fâché et en ressorti humilié, mais ne pu rien y faire.
L’union de ces trois accords eut pour résultat de faire naître Ëa, une sphère physiquement située dans le vide. Celle-ci fut révélée aux Ainur et sont existence même fut donnée par Eru. C’est ainsi que les trois accords furent baptisés : L’Ainulindalë ou encore « Le Chant des Ainur », le Chant de la création du « Monde qui est ».
Petite explication sur les Enfants d’Ilúvatar : L’Ainulindalë n’eut pas que, pour unique résultat, la création de l’Arda. Non. Tandis qu’ils chantaient, les Ainur assistèrent à la création des Enfants d’Ilúvatar. Ils comprirent rapidement que ce furent eux qui les créèrent en même temps que l’Arda. Celle-ci devint donc leur demeure. Cependant, la création des Eruhíni résulte du troisième thème composé par Eru lui-même. Leur création est donc attribuée à Ilúvatar.
Les Eruhíni sont : Les Elfes (Les Premier-Nés) et les Hommes (Les successeurs).
2° L’Éveil des Elfes en Arda

Suite à l’apparition de Ëa, certains Ainur s’en éprirent. Quelques uns y descendirent dans le but de l’édifier et d’y demeurer. En tout, ils furent quatorze et devinrent « Les Valars » : Les Puissances titulaires d’Arda. D’autres Ainur moins puissants les accompagnèrent tout de même. Ceux-ci devinrent leurs serviteurs, leurs suiveurs et furent nommés les Maiar.
C’est à ce moment-là qu’intervient un quinzième Valar : Melkor. Ayant déjà fait preuve d’une ambition démesurée, il frappe encore et laisse son désir pour Arda l’envahir. Il désira plus que tout devenir le Seigneur de l’Arda et des Enfants d’Ilúvatar (voir note ci-dessus). Cependant, cette ambition fut découverte par les Valars et mises en échec. De là, le cœur de Melkor se tourna vers le mal et il en resta changé à tout jamais.
Concernant les Elfes, ils s’éveillèrent sur les rives du lac Cuiviénen un lac alimenté par une cascade et situé dans l’Est de la Terre du Milieu, en 1050 AA. Muets, la première chose qu’ils virent fut le ciel étoilé. Selon la légende, ils étaient 144 et déjà divisés en plusieurs clan : Les Minyar (Premiers), les Tatyar (Seconds) et les Nelyar (Troisième). Certains furent capturés par les espions de Melkor qui, suite à des expérimentations horribles, les transformèrent en Orque.

3° Les Origines du nom

Parmi les Valars, Oromë appelé le Dompteur de Fauves, était l’un des Valars qui appréciait le plus la Terre du Milieu. Il y allait souvent chasser les créatures de Melkor et c’est ainsi qu’il y découvrit les Elfes. Subjugué par leur beauté, il les nomma « Eldar » (Signifiant : Peuple des Étoiles), cependant les Elfes s’appelaient eux-mêmes, découverte étonnante d’Oromë, Quendi (Ceux qui parlent avec des voix). Il est à noté que nombreux furent ceux qui s’enfuirent à la vue d’Oromë. En effet, Melkor avait instillé la peur en eux et pourtant, Oromë décida de rester auprès d’eux pour les protéger lors de la Guerre des Puissances où Melkor fut capturé par les Valars.

4° Création de Valinor et l’invitation pour les Elfes d’y vivre





Après la victoire des Valars lors de la guerre, s’en suivit de longues discutions ayant pour sujet une invitation des Elfes à vivrent en Valinor, où les Valars s’étaient installés. Les discutions durèrent, mais eurent pour résultat la désignation de trois ambassadeurs Elfes qui devaient venir dans le but de découvrir Valinor. Les heureux élus furent : Ignwë des Minyar, Finwë des Tatyar et Elwë des Nelyar. C’est ainsi qu’Oromë les mena sur l’île où ils purent y découvrir les merveilles bâties par les Valars.
Il faut savoir qu’au départ, les Valars s’étaient installés sur l’île d’Almaren. Elle se trouva sur un grand lac lorsque la Terre du Milieu venait tout juste d’être « bâtie ». L’île était encore vierge de tout, quand la verdure était nouvelle. Longtemps, les Valars furent satisfait de leur première demeure, mais Melkor démontra une nouvelle fois son ambition dévorante : Il détruisit les Lampes des Valars (Illuin et Ormal, semblables à des soleils qui illuminaient Arda comme si le jour n’avait pas de fin. Il est à préciser que les rayons d’Illuin et Ormal se mêlaient juste au dessus d’Almaren ce qui avait pour résultat d’y faire naitre les plus belles créations d’Arda) plongeant l’Arda dans l’obscurité et ravageant le continent. Désemparés, les Valars abandonnèrent Almaren qui sombra dans un désastre peu de temps après.
C’est ainsi qu’ils édifièrent à l’Est d’Aman, la nouvelle île où ils s’étaient installés, une barricade naturelle à savoir : Une gigantesque chaine de montagne > Les Pelori qui servi de rempart contre Melkor. Derrière celle-ci, les Valars édifièrent la plus belle terre qu’Eä ait connue. On y trouvait d’innombrables merveilles comme les Jardins de Lorien où les Valars et les Maiar venaient s’y ressourcer, mais aussi la Cité de Valimar caractéristique grâce à ses nombreuses cloches où les Valars siégeaient et tenaient des conseils. La plus impressionnante des ces choses était sans nul doute ce qu’ils avaient édifiés à l’ouest de la ville, sur la colline d’Ezellohar. Il s’agissait de deux arbres quoi poussèrent suite aux complaintes d’Yvanna qui pleurait ses créations détruites par Melkor. Chacun des arbres avaient un cycle de vie qui leur était propre et illuminait le Monde de leur paix et de leur lumière. Ces deux arbres avaient pour nom : Telperion et Laurelin.


5° Voyage et dissolution

Mais fermons désormais cette parenthèse, non pas inintéressante, pour en revenir aux Elfes. Les trois ambassadeurs désignés par les Valars furent amenés en Valinor par Oromë et, comme je l’ai déjà dis, purent y découvrir les merveilles des Valars dont les Deux Arbres dont ils furent très impressionnés. Il n’en fallut pas plus que les ambassadeurs retournent auprès des leurs pour les convaincre de les suivre pour vivre à Valinor. Cependant, certains Tatyar et les Nelyar refusèrent l’invitation. Ils furent dès lors appelés Avari (Ceux du refus). Ainsi, le nom de Quendi ne fut plus utilisés pour désigner tout les Elfes, mais seulement ceux qui quittèrent le Cuiviénen et à la suite d'Oromë : Ingwë menait les Vanyar, Finwë les Noldor, Elwë et son frère Olwë les Teleri. Le voyage fut long et éprouvant en Terre du Milieu encore sauvage, et une partie des Teleri.
Le voyage fut long et éprouvant, dans une Terre du Milieu encore sauvage. Une partie des Teleri abandonna devant la puissance édifiante des Monts Brumeux. Ils décidèrent donc de s’établir dans le Val d’Anduin(Vallée étroite que traversait l’Andui comprise entre les Monts Brumeux et la Forêt Noire) et furent appelés les Nandor.

Concernant les autres, ils traversèrent avec difficulté les Monts et allèrent en Eriador pour arriver finalement dans la région côtière du Beleriand. Cependant, il y avait un obstacle de taille qui les séparait encore de Valinor : Le Beleriand lui-même. Il fallait franchir la mer et pour ce faire, Ulmo déracina une grande et appela les Eldar à s’y rendre pour traverser Belegaer. Les Vanyar et les Noldor entendirent cet appel et s’y rendirent, mais les Teleri qui demeuraient toujours dans l’est du Beleriand ne l’entendirent que trop tard, qui plus est, ils recherchaient leur Seigneur qui s’était perdu dans les bois. Pour finir, la plupart des Teleri s’installèrent sur les côtes du Beleriand et écoutèrent les conseils d’Ossë, vassal d’Ulmo, qui leur apprit à aimer la mer.
Quelques années plus tard, Ulmo, finit par revenir avec l’île. En effet, Finwë et les Noldor, ceux qui avaient finalement réussit à atteindre Alman, désiraient réellement revoir leurs frères telerins. Néanmoins, Ossë ne réussit qu’à convaincre une bonne partie d’entre eux de rester sur les rivages du Beleriand et ils se choisir pour seigneur Cirdan, devant ainsi les Falathrim : Le Peuples des Côtes. Petite précision : Cirdan était le seul Elfe à posséder une barbe.

Certains étaient tout de même toujours à la recherche d’Elwë, souvenez-vous, il s’agit de ce Seigneur qui s’était perdu dans les bois. Ils continuaient les recherches, même si le désir de voir Valinor était grand dans le cœur. Malheureusement pour eux, Olwë et les autres Teleri avaient déjà embarqués sur l’île et Ulmo les emporta. C’est ainsi que les amis d’Elwë prirent le nom d’Eglath : Le Peuple Abandonné.
Les Teleri qui avaient embarqué sur l’île décidèrent, finalement d’y rester, alors qu’ils étaient au large des côtes de Valinir. Ulmo accéda à leurs prières, ancrant l’île dans la baie d’Eldamar. A ce moment-là, les Eglath assistèrent au retour d’Elwë et de son épouse, Melian la Maia. Tout deux devinrent les Seigneurs de tous les Elfes du Beleriand. Ils prirent alors le nom de Sindar ou encore Elfes Gris.



6° L’Âge d’Or des Elfes

Après tout ces évènements, suivit une époque de joie pour les Elfes. En Aman, les Vanyar et les Noldor (Donc ceux qui atteignirent Valinor), bâtirent la Cité de Tirion, sur la colline de Túna . La ville possédait des murailles d’albâtre et des marches de cristal. Elle baignait, à l’ouest, dans la lumières des Deux Arbres et regardait à l’est l’océan et la lumière des étoiles. Cependant, les Vanyar commencèrent à la déserter dans le but de s’installer au pied du Taniquetil, montagne de la chaine des Pelori, au plus près de Manwë et de Varda. Les Teleri de Tol Eressëa, l’île utilisée autrefois pour transporter les Vanyar et les Noldor à Valinor, apprirent la construction de navire de la bouche d’Ossë. En résultat la construction d’une port, au nord de Tirion : Alqualondë.
En Beleriand, la sagesse de Melian la Maia et de son époux Elwë, appelé désormais Elu Thingol, amena les Sindar à un rang presque égal à celui des Eldar d’Alman, ce qui eut pour résultat d’enrichir les Sindar qui traitaient avec les Nains, ces dernier ayant excaver la capitale de Thingol, Menegroth.
Cette période vit également l’arrivée en Belriand d’une branche des Nandor qui poursuivit la marche vers l’Ouest sous l’égide du fils de Lenwë : Denethor. Ils furent bien accueillis par Thingol et s’installèrent en Ossirand.

7° La Guerre funeste des Silmarils






Malheureusement, toute bonne chose à une fin et les Eldar l’apprirent à leur dépend. En effet, Melkor décida de s’emparer des Silmarils. Il s’agissait de trois énormes joyaux qui contenaient la lumière des Deux Arbres. Varda, appelée Elbereth par les Elfes suite à la découverte de ses étoiles leur de leur réveil et élevée par ceux-ci au dessus de tout les autres Valars,, les consacra dans le but qu’ils ne puissent être toucher par un être impur sans être blessé.
Il revint sur la Terre du Milieu et fut suivi par les Noldor qui s’installèrent en Beleriand, aux côtés des Sindar. Il faut savoir que Thingol était hostile envers les Noldor, qui avaient tué nombre de ses frères Teleri lors du massacre fratricide d’Alqualondë. Cependant, les Noldor et les Sindar lièrent des liens fraternels, comme à Nevrast quifut prise comme royaume par Turgon, installant sa capitale Vinyamar à l’extrême sud-ouest par du Mont Taras. Cependant, elle fut déserté par les Noldor et recouverte par les eaux, peu après que Turgon s’installa en Gondolin.
C’était le Premier Âge. Celui de la lutte des Eldar contre Morgoth et cette guerre fut funeste pour tous. Elle s’acheva par la quasi annihilation des Elfes du Beleriand et de toutes leurs cités : Nargothrond, Gondolin et Menegroth. Elles furent ruinées dans une suite funeste et les Fils de Fëanor poussèrent le serment de reprendre les Silmarils. Ils commirent de nombreux malheurs notamment deux massacre Fratricide à Doriath et aux Havres de Sirion. A la fin de cet Âge funeste pour les Eldar, les Valars mirent eux-même fin à la puissance de Morgoth et proposèrent aux survivants, tant Sindar que Noldor, de revenir en Aman. C’est ainsi que la plupart d’entre eux s’installèrent à Tol Eressëa. Il est à noté que ceux-ci eurent de bonnes relations avec les Númenoréens, jusqu’à ce que ceux-ci se détournèrent de la lumière.


8° Histoire récente





Certains Eldar étaient vraiment attachés à la Terre du Milieu. Il était difficile pour eux de se résoudre à la quitter et ils décidèrent d’y rester encore pour quelques temps. Parmi eux, Cirdan qui fonda les Havres Gris à l’embouchure de la Lune au début du Second Âge. Il y avait aussi Galadriel et son épux Celeborn pour décidèrent de s’installer en Lorinand, future Lothlorien. Nommons aussi le grand roi Gil-galad du Lindon et Elrond le Semi-Elfe. D’autres, notamment Oropher et Amdir, s’établirent au-delà des Monts Brumeux et devinrent Rois du Peuple des Elfes Sylvains. Y restèrent aussi Celembribor, fondateur du Royaume d’Eregion où les fogerons forgèrent parmi les plus belles choses jamais vues en Terre du Milieu.

La suite de l’histoire, vous la connaissez. C’est à ce moment-là que Sauron entre à l’œuvre. Il se présenta sous l’identité d’Annatar, aux forgerons d’Eregion et décida de leur enseigner certaines choses. Confiants, ils écoutèrent son enseignement corrompu et forgèrent les Anneaux de Pouvoirs. Trois furent forgés par Celebrimbor et allèrent aux Elfes. Cependant, Sauron forgea l’Anneau Unique vers 1600 du Deuxième Âge et Celebrimbor perçu rapidement la menace que cela était. Il distribua donc les Trois à Gil-gala,d Cirdan et Galadriel en leur conseillant des les cacher du mieux possible. Fort de son Anneau de Pouvoir, Sauron attaqua l’Eregion et tua de sa main Celebrimbor. Cependant, Elrond put fuir et fonder le refuge d’Imladris (Fondcombe, en 1697 du Second Âge). A ce moment-là, la plupart des Elfes de la Terre du Milieu fuirent vers l’Ouest, heureusement l’aide des Númenoréens permit à Gil-galad de vaincre Sauron.



7. Sources


  • Tolkiendil

  • Tolkien-france

  • Extraits du Silmarillion, trouvés sur le net


8. Notes

Voilà, j'y réfléchissais depuis un petit moment et j'ai finie par me décider à faire des recherches sur les Elfes. J'avoue avoir eue du mal a m'y retrouver avec tout ces noms et tout ces clans et c'est pour cela que je me suis mise à tout regrouper et ré-écrire l'histoire des Elfes à ma façon. Pour finir, voici le résultat de mes petites recherches (Sans grande envergure, entendons-nous bien), que j'ai décidée de vous partager. Sâchez aussi que c'est vachement moins complet que pour les Dúnedains étant donné que, comme dis plus haut, je m'y suis un peu perdue avec tout ses noms et clans.

Et comme pour les Dúnedains :

Source
 : Bien que je n'ai pas créé l'histoire des Elfes de toutes pièces
(je me suis basée sur ce que j'ai pu trouver sur le net et dans les
appendices de Tolkien)


Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire des Elfes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire: Les Elfes Noirs
» Mémoires d'Elfes, notre histoire.
» La Véritable histoire des Elfes Noirs : Arenna
» Une histoire d'elfe<écrabouiller les elfe>
» Mes elfes noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine Vieuxbois :: La Bibliothèque (RP) :: Les Livres Anciens-
Sauter vers: