Domaine Vieuxbois

Domaine Vieuxbois

Confrérie RP du Seigneur des Anneaux Online - Serveur Sirannon
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Turambaran du Gondor, susnommé L'Ours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Turambaran du Gondor, susnommé L'Ours   Jeu 12 Jan - 21:53

- Prénom : Turambaran
- Sexe: Masculin
- Surnom: L'Ours
- Race : Homme 
- Âge : Début de la trentaine
- Origine : Gondor, dans la baie de Belfalas
- Statut social : Vagabond
- Lieu de résidence actuel : Une pauvre résidence à Bree où on ne peut le croiser que très rarement
- Profession : Aucune connue 

Aspect physique : Chauve, barbu, le visage sillonné, Turambaran n'a pas un aspect des plus chaleureux. Cependant il laisse éclater un rire fort régulièrement qui dément généralement toute impression de sévérité ou d'austérité.

Psychologie :
 Plutôt sociable, il est en dehors des champs de bataille très accessible. Sa bonhomie naturelle le pousse souvent à engager la conversation avec des inconnus. Il essaie d'avoir toujours de la compassion pour les individus et tout être qu'il rencontre. Cependant cette compassion ne s'étends pas d'une manière naturelle aux Elfes avec qui il a quelques contentieux. Il possède de plus sur l'histoire de cette terre une certaine érudition, héritage de son éducation paternelle, qui tranche considérablement avec l'attirail guerrier qu'il porte. 

Points particuliers : Gros fumeur d'herbe à pipe, apprécie difficilement la compagnie d'elfes. Doté d'un humour parfois caustique, voir même carrément lourd si Turambaran a passé trop de temps autour d'une choppe... 

Famille : Aucune de connue 

Un récit étant plus amusant à écrire qu'une liste de détails, voici un échange possible avec Turambaran ;

« Vous regardez discrètement l’homme se trouvant par devant vous. Celui-ci, perdu dans ses pensées, fixe l’horizon d’un œil terne tout en mâchonnant une vieille pipe usée. Il ne semble pas vous avoir remarqué et continue à jouer ainsi de sa pipe. Vous remarquez que sa cape, bien qu’élimée et sale, fut probablement de bonne facture. Tout comme sa tunique déchirée par ailleurs, qui semble indiquer des affrontements récents. Tandis que vous hésitez à sortir une hypothétique pipe à votre tour, vous poussez plus longuement votre observation. L’homme, bien que probablement jeune, a le visage marqué de nombreux plis et sa barbe hirsute ne cache pas une large balafre imprimée sur sa face. Ce vagabond porte sur son visage, vous le devinez, la trace d’histoires que vous avez souvent entendu sur ces Terres du Milieu. Ces temps troublés ont produit un autre de ces vagabonds, pourriez vous penser avant d’aller vaquer à vos propres affaires. 
Vous vous apercevez alors soudainement que l’individu vous fixe d’un regard pénétrant. Celui-ci, d’une voix posée, vous dit :
« J’ai connu des nains qui sortiraient leur hache pour un regard plus discret que le votre, meldir. Mae g'ovannen ! »
Il vous regarde en souriant et vous interromps alors que vous lui répondre. 
« Vous semblez surpris qu’un homme errant vous baragouine un peu d’elfique n’est t’il pas pas ? Ah, mais ce n’est pas une si mauvaise langue vous savez… Bien que je ne l’ai pas appris de gaieté de cœur. » 
Il rit alors aux éclats et sans retenue. Il aurait été difficile de savoir qu’un homme aussi austère soit autant enclin à de tels accès de joie.
« Ecoutez, je sens que vous avez envie que je vous explique d’où je tiens mon peu de langue elfique. Je vous explique pourquoi un homme errant qui n’a rien d’un Edain le parle, et en échange j’espère bien que vous me raconterez une histoire bien prolixe par la suite ! » 
Il allume sa pipe, en tire une grande bouffée, et se lance dans ce qui va sembler être une longue histoire.
« Voyez vous, j’ai grandi avec pour père un homme assez étrange. Il raffolait de tout livre qu’il pouvait trouver, et aimait par-dessus tout les histoires des Elfes. Si vous saviez ! Que ne m’a-t-il pas rabâché leurs poèmes, leurs lais et leurs récits… Ou du moins ce qu’il avait pu en trouver, car il n’en a jamais rencontré par lui-même ! Je ne suis pas sûr qu’il les aurait autant idolâtrés s’il les avait rencontrés… »
L’homme continue ainsi son histoire jusqu’à ce jour, une histoire ponctuée de nombreux épisodes qui vous font sourire. D’autres épisodes cependant vous évoquent des histoires tristement communes dans cet âge troublés. De ce qu’il veut bien en dire, vous comprenez que c’est suite à la mort de son père qu’il est parti loin de sa petite étude du Gondor. Et bien qu’il vous paraisse plutôt bienveillant et sympathique, vous observez une flamme sombre dans son regard quand il évoque telle ou telle incursion orque en Gondor. Vous pourriez presque entendre son cœur battre lourdement et pesamment à la pensée d’une bataille contre ces créatures. Bien qu’il vous semble inclin à une violence rare, il a cependant soin de la dissimuler et un autre observateur que vous aurez pu s’y laisser prendre. 
Sa bonhommie ne vous paraît cependant pas feinte. Bien que vous ne comprenez pas clairement les objectifs des nombreuses pérégrinations de cet homme, vous ressentez probablement un sentiment de sympathie dans ses histoires. Vous avez face à vous, cela vous en êtes sûr, un homme cherchant à faire le plus de bien possible pour le temps qui lui est imparti sur cette terre. Sa bienveillance semble cependant se concentrer surtout sur les Hommes. Il semble avoir des problèmes irrésolus avec les Premiers nés, et vous avez hésité à commenter quelques une de ses histoires les moins flatteuses envers ceux-ci. Il a fait de nombreuses fois mention d’un certain Demerald, et ce nom ne vous est pas forcément inconnu. Cela vous paraît malgré tout étrange, Demerald étant, vous semble t’il, un patronyme elfe…"




Libre à vous de croiser la route de Turambaran, homme du Gondor ! Celui ci sera toujours partant pour échanger des histoires autour de quelques bières, ou encore autour de quelques serviteurs de l’Ennemi. 
Revenir en haut Aller en bas
 
Turambaran du Gondor, susnommé L'Ours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Rohan au secours du Gondor] Dunhere - Éleanor - Théodred
» [Carte] Intendant du Gondor [Résolu]
» [Sda] Chateau Gondor
» [Questions] Cor du Gondor et ennemis, réalisation des objectifs [Résolu]
» Cor du gondor suite FAQ du 02/02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine Vieuxbois :: La Bibliothèque (RP) :: Nos recueils-
Sauter vers: